[ VIDÉO ] États-unis : un musée d’art africain met à l’honneur l’or des femmes sénégalaises

Une robe volumineuse tissée de fil d’or, une coiffe conique et des couches de bijoux en or scintillants …

La pièce maîtresse de l’exposition “Good as Gold” au Musée National d’Art Africain Smithsonian est une interprétation moderne d’une “signare” : une femme connue pour sa richesse et son pouvoir au Sénégal aux 18e et 19e siècles. Le mot “signare” vient du portugais pour dame, “senhora”.

“D’un côté, cela signifie faire bonne figure, s’habiller, mais cela traduit aussi ce sens de la valeur morale, de montrer le meilleur de soi-même, d‘être non seulement belle et élégante, mais aussi d‘être bien dans sa peau, de dégager cette confiance en soi, cette dignité, ce genre de capacité à se tenir droite dans ses bottes”, détaille Kevin Dumouchelle, curateur au Musée National d’Art Africain Smithsonian.

La plupart des pièces de l’exposition ne sont pas vraiment anciennes, les femmes choisissant souvent de les faire fondre et de les redéfinir pour les adapter à la mode actuelle. Une coquetterie qui montre à quel point les femmes sénégalaises étaient respectées, affirme cette visiteuse.

Lire la suite ici

T W / Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.