Trafic de drogue à Ouakam : deux Guinéennes, vendeuses de mets, arrêtées

Deux (2) femmes de nationalité guinéenne, Fatoumata et Aïssata Bâ, ont été arrêtées à Ouakam, une localité située dans la capitale sénégalaise.

Elles ont été prises en flagrant délit de trafic de chanvre indien par la gendarmerie de la Foire. 

Selon L’Observateur qui donne l’information dans sa parution de ce lundi, les deux mis en cause ont été interpellées suite à une enquête ouverte par la gendarmerie de la Foire qui a eu vent de leur agissement.

Informée d’un trafic intense de drogue à Ouakam , les gendarmes ont envoyé au charbon un élément en civil, lequel s’est fait passer pour un client. Les deux dames, qui ignoraient avoir affaire à un gendarme, ont sorti discrètement des cornets de chanvre indien conditionnés de leur calebasse, sous leur étale. 

Arrêtées, les deux femmes, qui ont laissé leurs maris en Guinée, révèlent vivre seules. Face à la conjoncture, elles ont cédé à la proposition alléchante d’un chauffeur de taxi, du nom de Baye Fall, qui leur fournissait la came à vendre, moyennant une commission de 10%. Une façon pour elles de joindre les deux bouts. 

Fatoumata et Aïssata Bâ ont été placées en garde à vue, avant d’être déférées au parquet de Dakar, pour « association de malfaiteurs et trafic de drogue ». Leur fournisseur, un taximan, est activement recherché. 

T W médias – Pressafrik.com / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.