Théâtre Daniel Sorano : des travailleurs accusent la Direction de mauvaise gestion

Dans une profonde léthargie depuis plusieurs années, le Théâtre national Daniel Sorano ne va pas bien. Selon Babacar Diop, le secrétaire général du Syndicat autonome, la mauvaise gestion est devenue la norme dans ce temple de la culture sénégalaise.

Outre la vétusté de l’institution, il dénonce une absence d’adéquation entre la politique menée par la Direction et les besoins réels du théâtre. S’exprimant sur la RFM, Babacar Diop dénonce également le maintien du Président du Conseil d’Administration à son poste depuis 27 ans.

Réagissant sur la même fréquence, le chef du personnel, Bira Dièye Fall balaie d’un revers de la main, les allégations du syndicaliste. Selon lui, c’est facile d’accuser sans donner de preuves. « Il parle de mauvaise gestion, mais il ne donne aucune justification de ce qu’il avance ». 

Alioune Badara Bèye, le PCA du théâtre Sorano a également minimisé les accusations du syndicaliste. 

« Vous savez, c’est vraiment par respect à votre institution que je parle, mais vraiment je n’accorde aucune importance aux déclarations de Babacar Diop. A chaque fois qu’il y a un nouveau ministre, il s’agite. Moi je suis Président du Conseil d’Administration, je ne m’occupe pas de la gestion de Sorano », a-t-il déclaré.

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.