Réunion publique de Koudiounghor : Sur les traces de la communication de Salif Sadio

Koundiounghor! Un village historique de la haute Casamance, situé dans le nord Sindian à quelques kilomètres de la frontière gambienne.

Administrativement parlant, ce village créé par Ahoune Sané, le résistant le plus influent du Fogny, dépend de la commune de Oulampane.

Un village lointain, niché dans les méandres de la brousse de la Casamance où pour y accéder, il faut exécuter un vrai parcours du combattant.

Dans ce village, il n’y a pas de réseau téléphonique et les pistes de production créées depuis la nuit des temps favorisent l’inaccessibilité de la zone.

C’est ici, que le chef rebelle basé dans le nord Sindian, Salif Sadio, a convoqué toutes les personnes intéressées par la crise en Casamance, à venir assister à une réunion populaire d’information.

Dès que le communiqué est tombé, le monde entier a retenu son souffle et tous les yeux se sont braqués vers ce village qui désormais est sorti de l’anonymat grâce à Salif Sadio. Toutes sortes de questions ont été posées. 

Lire la suite ici

T W / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.