Popenguine 2019 : La souffrance, la maladie et la mort, le triptyque de l’homélie de Monseigneur Ernest Sambou

« Ô Marie notre mère, offre nos souffrances à Jésus ». C’est le thème de la 131ème édition du pèlerinage Marial de Popenguine 2019.

Les communautés catholiques du Sénégal et de la sous région (Mauritanie, Gambie, Cap-Vert, les deux Guinée, la Côte d’Ivoire etc…) ont presque toutes convergé vers la sainte ville pour prier dans la communion et la fraternité. Monseigneur Ernest Sambou, évêque de Saint-Louis, est largement revenu dans son homélie sur l’importance du thème de cette année.

Aussi, sur le triptyque : Souffrance, maladie et la mort. Monseigneur Ernest Sambou a même porté un regard critique sur la cuisine Sénégalaise. « Je me dois de reconnaitre que le nombre impressionnant des malades du pèlerinage du 10 février 2019, m’a ouvert les yeux et m’a aussi amené à m’interroger : es-ce que tant de malades ne relèvent que de la volonté de Dieu ? Avec les fameuses expressions en wolof « yala moko def » ou bien « fébar afair yala la » (…), à vrai dire certaines cuisines sénégalaises ont pris l’allure d’une fantaisie artistique, voire esthétique… », s’est désolé Monseigneur Ernest Sambou.

Qui, poursuivant son propos, dira : « Par notre thème, nous voulons que Marie offre nos souffrances à Jésus ». Aussi, estime-t-il : « la passion et la compassion unies dans le mystère de la croix et de la rédemption, nous apporte non seulement la guérison, mais aussi le pardon de nos pêchés et la grâce du salut éternel, Jésus pardonne, guérit et sauve (…) ».

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.