Mondial féminin 2019: la France débute bien face aux Coréennes

La France a très bien débuté son Mondial féminin à domicile en battant la Corée du Sud 4-0 au Parc des Princes ce vendredi 7 juin. Eugénie Le Sommer a inscrit le premier but en début de rencontre alors que Wendie Renard s’est fendue d’un doublé en première période. Amandine Henry assomme la Corée du Sud en fin de rencontre.

La rencontre entre la France et la Corée du Sud a attiré les foules. Juste avant le coup d’envoi, le soleil a fini par percer dans un Parc des Princes qui a fait le plein. Jusqu’au 7 juillet, l’Hexagone devient l’espace d’un mois l’épicentre du football féminin.

Les Bleues de Corinne Diacre ont débuté en trombe leur Mondial 2019 dans une ambiance extraordinaire, à domicile, avec pour mission de soulever le trophée suprême, un an après le triomphe de l’équipe de France masculine en Russie. Toutes rêvaient d’un stade plein, d’une belle ambiance. Elles ont été servies avec les 45 261 spectateurs !.

Les joueuses de l’Olympique lyonnais à la fête

 

Entrées dans le match très rapidement, les Bleues n’avaient pas l’air d’être impressionnées par cette première rencontre. Face aux Coréennes, dès les premières minutes, les Françaises pressent. Eugénie Le Sommer frappe tout en puissance un ballon qui touche la transversale avant d’entrer dans les cages (9e). Juste avant, la joueuse de l’Olympique lyonnais avait déjà tenté sa chance depuis l’entrée de la surface (7e). Sous la pluie, les Françaises n’ont pas vraiment été inquiétées en première période. Après vingt minutes de jeu, elles avaient cadré à trois reprises en sept tirs alors que la Corée du Sud cherchait encore à dégainer sa première frappe.

La France trouve une nouvelle fois la faille à la 27e minute, mais le but de Mbock Bathy Nka est refusé par l’arbitrage vidéo pour un hors-jeu qui s’est joué à une semelle. C’est finalement Wendie Renard qui double la mise d’une tête sur corner pour son 21e but en 110 sélections (35e). Juste avant la pause, la Martiniquaise, défenseure à l’OL, marque une nouvelle fois de la tête et améliore ses statistiques avec ce doublé (45e+2). En seconde période, les Bleues sont restées dominatrices étouffant une Corée du Sud qui n’a jamais vraiment existée dans cette ouverture du Mondial 2019. Sauf à la 77e minutes quand Min-A Lee se retrouve seule face à Bouhaddi, mais envoie sa frappe croisée du droit à côté du but français !

À quelques minutes de la fin, la France assomme son adversaire avec un but de la capitaine Amandine Henry, autre Lyonnaise (85e). Jamais titrées dans leur histoire, les Bleues n’ont pas dépassé le stade des quarts de finale lors des trois dernières compétitions majeures : Mondial 2015, JO 2016, Euro 2017. Lors du Mondial 2011, les Bleues avaient atteint les demi-finales, leur meilleure performance. Et si c’était la bonne année ?

Les États-Unis restent les principaux favoris à leur propre succession. La France, pays hôte, espère donc créer la surprise. Après cette première victoire Paris, les Bleues affronteront la Norvège, le 12 juin prochain à Nice.


Les réactions d’après match

Wendie Renard, élue joueuse du match : « On savait que l’on allait prendre une bouffée d’émotion et on a bien géré. On s’est servi de ce beau public pour faire un bon début de compétition. Cette victoire nous fait du bien. On travaille depuis un moment et gagner est important. Je n’ai jamais marqué en Coupe du monde et c’est bien sur le plan personnel. L’émotion était forte et j’ai pensé à mon papa. »

Corinne Diacre, sélectionneuse : « On s’est rendu la tâche facile en marquant vite et on ne s’est pas découragé après le but refusé. À la mi-temps, les choses étaient plus simples. On a beaucoup travaillé pendant cette préparation et j’ai eu le luxe de pouvoir amener l’équipe là où je voulais. Ce n’est qu’une étape et il en reste six autres pour aller au bout de nos ambitions. Nous sommes en ordre de marche et ce soir l’équipe a montré un beau visage. Il va falloir le faire sur la durée. Pour l’instant je me refuse toute émotion. Ce sera pour plus tard. Je me suis préparé comme une joueuse. Toutes nos adversaires sont des menaces. Nous avons respecté la Corée et nous ferons la même chose avec le Norvège. C’est compliqué d’entrer dans une compétition comme le Mondial et on s’est facilité la vie en le gagnant. Il va falloir continuer à être sérieuses même si on veut continuer à prendre du plaisir. On a prouvé ce soir que les Bleues sont au rendez-vous. Je ne pensais pas qu’il y aurait autant d’écart. »

T W / Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.