Menaces de licenciement: Les employés d’Auchan privés de 1er Mai

Le torchon brûle entre la direction d’Auchan-Sénégal et les travailleurs de cette multinationale.

Pour Libération, la direction ne veut pas recevoir de cahier de doléances lors de la célébration de la Journée internationale du travail, le 1er mai prochain. 

Une décision que déplore l’Union démocratique des travailleurs du Sénégal-Force ouvrière (Udts-Fo) dirigée par Seyni Mbaye Ndiaye. « Nous dénonçons avec la dernière énergie, les violations flagrantes du code du travail et de la loi par la direction d’Auchan« , a dénoncé M. Ndiaye.

Avant de révéler que « la direction d’Auchan s’est alliée avec quelques fonctionnaires de l’Inspection du travail qui leur servent de couverture, pour intimider et menacer de licenciement des délégués du personnel et les travailleurs porteurs de revendications légitimes et des sanctions sévères à ceux qui ne seront pas en poste le 1er mai« .

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.