Me Khassimou Touré sur la demande de grâce : ’’Il n’y a pas de protocole de Doha, j’ai pris ses responsabilité’’

Me Khassimou Touré sur la demande de grâce :  »Il n’y a pas de protocole de Doha, j’ai pris ses responsabilité »

L’avocat, Me Khassimou Touré, réagissant sur l’édition spéciale de la Sentv, a confirmé avoir introduit la demande de grâce pour Khalifa Sall et Cie.

Selon lui, ce dimanche 29 septembre est un jour historique et constitue le prolongement de ce qui s’est passé tout récemment à la mosquée Massilikoul Djinane où le Président Macky Sall et son prédécesseur Abdoulaye Wade ont enterré la hache de guerre.

«Quand l’affaire a eu lieu, j’ai pris ma propre initiative pour que mon frère Mbaye Touré et Khalifa Sall soient libre. Et j’en remercie le Président Macky Sall parce que, quand je lui ait dit ce que je voulais, il a réagit comme je le voulais», a-t-il déclaré au bout du fil.

Et de poursuivre : «ce n’est pas le moment de bavarder. J’ai fais ce que je devais faire. Je suis quitte avec ma conscience. Et demain, il fera jour. Le rôle que j’y ai joué, je l’assume avec beaucoup de dignité et avec beaucoup de fierté. Il n’y a pas de protocole de Rebeuss, il n’y a pas de protocole de Doha. C’est moi Me Khassimou Touré qui ait pris ses responsabilité, rencontré les autorités qu’il faut et obtient ce résultat».

L’avocat a, par ailleurs, félicité le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall. Lequel, pour lui, a beaucoup contribué dans le dossier Khalifa Sall.

T W médias / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.