Le FRN exige la tenue des élections dans les meilleurs délais

Le Front de Résistance Nationale (FRN) prend acte de la proposition d’amendement du gouvernement fixant la date des élections départementales et municipales au plus tard le 28 mars 2021.

Mais, le coordonnateur du FRN,  Mactar Sourang a clairement signifié à l’Etat le rejet ce qu’il appelle une « démarche unilatérale », à travers un communiqué parcouru par PressAfrik.

« Le FRN rejette cette démarche unilatérale du gouvernement dans un contexte de dialogue politique. En effet la question de la date des prochaines élections départementales et municipales devait être soumise au niveau du dialogue en cours avec tous les pôles en vue de trouver un consensus comme c’est le cas sur plusieurs autres questions », indique le communiqué.

Pour conclure, le FRN exige que « des manifestations d’intérêt pour le choix des cabinets indépendants, l’audit du fichier et l’évaluation du processus électoral soient lancées au plus tard le 1er décembre 2019 pour pouvoir organiser les élections dans les meilleurs délais. »

T W médias / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.