Le Coud s’explique sur les 140 millions

Le Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (Coud) s’explique sur l’écart de 120 millions du marché de fournitures de bureaux.

Dans un communiqué parvenu à «L’As», les autorités du Coud disent avoir publié conformément au code des Marchés publics, dans son Plan de passation de marché (PPM 2017) un appel d’offres relatif à la fourniture de matériels et mobiliers de bureau estimé à 140 Millions.

Après le lancement de l’Appel d’offres ouvert, le 23 Mars 2017 a enregistré 10 candidats dont les propositions de prix variées entre 19 116 000F TTC et 58 311 470F TTC. L’offre conforme la moins disante a été retenue, notamment les 19 116 000 F. Le Coud soutient que cette décision est confirmée par la Direction Centrale Des Marchés Publics (DCMP).

Dans tout ce processus, le seul grief de l’auditeur est relatif à «une lenteur dans le déroulement des procédures». D’ailleurs, selon le Coud l’auditeur conclut ceci : «le Coud s’est conformé de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics.».

T W médias / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.