« Killing Michael Jackson », le documentaire sur la mort de la pop star bientôt sur les écrans

Juste quelques mois après Leaving Neverland, le documentaire explosif de HBO sur les accusations de pédophilie contre Michael Jackson, Discovery Networks International va diffuser un autre documentaire sur la mort de la pop star.

« Killing Michael Jackson », le documentaire d’une heure, tentera d’éclaircir les zones d’ombres qui entourent la mort du chanteur.

Michael Jackson est mort en 2009 d’une overdose de propofol anesthésique. Sa mort a déclenché une enquête immédiate contre son cardiologue, Conrad Murray. M. Murray a été reconnu coupable d’homicide involontaire et condamné à quatre ans de prison en 2011. Il a ensuite été libéré en 2013 pour bonne conduite.

« Killing Michael Jackson » examinera les moments avant et après sa mort, ainsi que la couverture médiatique qui s’en est suivie. Le documentaire mettra également en vedette Orlando Martinez, Dan Myers et Scott Smith, trois détectives qui ont travaillé sur l’affaire.

Selon The Hollywood reporter, les détectives rouvriront leurs dossiers et partageront des entrevues enregistrées sur bande sonore avec Conrad Murray et les témoins impliqués dans l’affaire.

« Nous sommes ravis que ce documentaire a été acheté dans le monde entier », a déclaré Matt Graff, directeur général du distributeur Zig Zag Productions, à The Hollywood reporter. « Ce documentaire porte sur les circonstances intrigantes entourant la mort de Michael Jackson, donnant au public un aperçu fascinant des derniers moments de sa vie et du processus criminel qui a conduit à l’arrestation du Dr Conrad Murray ».

Le documentaire sera également diffusé en Italie, en Allemagne, dans les pays nordiques, en Pologne, en Nouvelle-Zélande et en Belgique. La date de sortie n’a pas encore été annoncée.

T W / Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.