Hommage Ameth Amar Par Baidy Agne

Par ma voix, le CNP,  l’UNACOIS dont le Pr Idy Thiam est ici présent, les Présidents Mansour Cama de la Cnes et Mbagnick Diop du Mdes  (en voyage) mais représentés à un haut niveau, rendent avec honneur un vibrant hommage à un Grand Chef d’entreprise et Patriote émérite.

Ameth représente à lui tout seul, tout le secteur privé national soucieux du Devenir du Sénégal de Demain, l’emploi des jeunes, la présence du secteur privé national dans l’économie nationale, cette souveraineté économique que nous réclamons tous en toute intelligence et compréhension avec l’investissement direct étranger.
 
J’étais à Paris et j’étais loin de m’imaginer lundi dernier en quittant Paris pour Tokyo, qu’Ameth nous disait aussi revoir.
 
Nous étions si proches que son tout dernier pèlerinage, la Oumrah du mois de Mai dernier, nous l’avons faite ensemble avec Maître Moustapha Ndiaye, Notaire et Vice-président du Cnp ici présent.
 
Ameth était mon Ami, mon Frère et mon Partenaire dans plusieurs projets privés avant d’être le Vice-Président du CNP et Président de notre Syndicat des Industriels. Nous n’avions aucun secret l’un pour l’autre.
 
Je viens d’arriver. J’ai très mal avec tous mes pairs des organisations du secteur privé.  S’il y a un mot qui résume la personnalité et l’action de Ameth, je dirais sa grandeur en Tout.
 
Ameth était l’Homme engagé aussi bien en fraternité qu’en affaires. Il était l’Homme libre de sa parole, toujours optimiste. L’obligation de toujours Tout Faire et Bien Faire, la volonté d’être toujours le meilleur ont toujours été en Lui. C’était Ameth…
 
Ameth a aussi marqué le mouvement patronal sénégalais de son empreinte, de sa courtoisie et de son engagement associatif pour donner au secteur privé sénégalais ses titres de noblesse. Le CNP était sa Famille et il le criait tout fort.
 
L’un de ses derniers combats a été d’inviter la Nation à se pencher sur l’avenir du Made in Sénégal en construisant une alliance forte pour un Sénégal Industriel où l’on produit et consomme sénégalais. Le Dg de Gmd, Franck Bavard, parmi nous peut en témoigner ainsi que Louis Lamotte de la Css.
 
Dans l’investissement privé, il n’avait aucune limite et me disait Baïdy nous devons absolument investir dans tel ou tel secteur d’activités. Nous n’avons pas besoin d’attendre qui que ce soit. Je suis prêt.
 
Nous avons perdu un Homme élégant qui unissait le monde de l’entreprise, un exemple de droiture et d’intelligence.
 
Le CNP le remercie de l’héritage qu’il nous a transmis et qui lui a coûté beaucoup d’abnégation, de patience et d’énergie.
 

Les investissements d’Ameth privilégiaient l’emploi pour les jeunes, la résorption de notre déficit commercial, le Nous ou le privé national peut bien faire et n’a rien a envier à qui que ce soit. Que notre État lui fasse confiance et le soutienne.
 
Si nous sommes si nombreux ici, c’est pour dire à à quel point Ameth va tous nous manquer et le devoir que nous avons de poursuivre son œuvre républicaine…

Baidy Agne CNP

T W médias / Contributions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.