Francis Ngannou, le poids lourd camerounais au casting du Fast and Furious 9

Il a conquis le cœur des amateurs de combat à travers le monde. Le champion camerounais de poids lourds Francis Ngannou s’apprête à relever un autre défi : faire une entrée réussie à Hollywood où il sera à l’affiche du prochain Fast and Furious.

La célèbre franchise Fast and Furious a jeté son dévolu sur le combattant poids pour son 9e opus. Pour l’heure, aucune indication n’a été donnée sur le rôle que jouera la star du ring, mais la sortie du film est prévue pour le 22 mai 2020 aux Etats-Unis selon une information relayée par le site américain Deadline. “Fast & Furious 9 sera ma première apparition dans un film et j’ai hâte d’y être”, a écrit le sportif dans un tweet confirmant l’information.

S’il s’agit bien de la première expérience au cinéma du sportif, il ne sera toutefois pas la première star de la MMA à apparaître dans la saga Fast and Furious. Ses consœurs Gina Carano et Ronda Rousey sont respectivement apparues dans le sixième épisode (2013) et dans le septième (2015). Pour la cuvée 2019, Francis Ngannou jouera notamment au côté de Vin Diesel, Michelle Rodriguez, ou encore Tyrese Gibson. Mais aussi du catcheur américain John Cena et de la Sud-Africaine Charlize Theron, également annoncés dans la distribution.

De SDF à champion MMA

Cette lancée sur Hollywood vient ajouter quelques lignes au conte de fée que vit Francis Ngannou depuis qu’il s’est lancé dans les sports de combat. Pourtant, rien ne le prédestinait à un avenir aussi luxuriant. Parti de son Cameroun natal en 2013, après avoir accumulé les petits boulots dont concasseur de pierres, le jeune homme arrive en France ‘‘sans le sou en poche’‘, mais avec une passion : la boxe anglaise.

Les nuits froides dans les rues de Paris où il vit comme SDF (sans domicile fixe) pendant plusieurs mois, ne lui enlèvent rien à son envie de vaincre. Alors qu’il réussit à décrocher quelques séances d’entraînement à la MMA Factory de Paris, ce fan de Mike Tyson réussit à taper dans l‘œil des dirigeants de la structure. Deux ans après son arrivée dans l‘écurie, le voici qui signe avec l’UFC, la plus importante organisation de la MMA basée à Las Vegas. Depuis, plus rien ne l’arrête. Celui qu’on appelle désormais le « prédateur » enchaîne les victoires par KO jusqu‘à s’adjuger la place de numéro 2 des poids lourds à travers le monde.

Un succès qui ne semble pas monter à la tête du colosse de 32 ans qui porte toujours un regard bienveillant sur son pays natal, le Cameroun. Il y a construit une fondation qui est notamment engagée dans la construction des salles de sport pour les athlètes en devenir.

T W médias – Africanews.com / Culture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.