Fête du 1er mai: Saourou Sène et le Saems annoncent un préavis de grève

Le Secrétaire général du Syndicat Autonome des Enseignants du Moyen et Secondaire (SAEMS)  demande au Gouvernement du Sénégal de respecter les accords du 30 avril 2018, et de corriger les injustices dans les salaires des enseignants. 

Selon Saourou Sène, « dans le monitoring de ces accords-là, la vérité est que depuis le processus de l’élection présidentielle, pas grand-chose n’a bougé dans la matérialisation des accords». 

Cette journée du 1er Mai, fête du travail, est « l’occasion de faire le point avec les enseignants, et leur demander de se préparer en conséquence. Parce qu’en-dehors de ce protocole d’accord qui est signé, le Saems a aussi déposé sur la table du gouvernement un préavis de grève, une plateforme revendicative qui nécessite une rencontre entre le gouvernement du Sénégal et notre organisation », annonce-t-il. 

Pour lui, la question la plus importante est celle du système de rémunération. « C’est le chef de l’Etat lui-même qui s’est engagé pour dire au Premier ministre que non seulement, je veux un système de rémunération équitable, mais un système de rémunération qui récompense la compétence et le mérite », dit-il. 

Lire la suite ici

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.