Emplois fictifs au Prodac

Le ministère de la Jeunesse est en train de conduire des audits internes pour évaluer le Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac).

Selon un rapport de la commission des finances de l’Assemblée nationale remis aux journalistes à l’occasion de la plénière consacrée à l’examen du budget du ministère de la Jeunesse pour l’exercice 2020,Néné Fatoumata Tall, en charge de ce département ministériel, a informé les députés que des audits du Prodac étaient «en train d’être faits en interne».

A en croire la ministre de la Jeunesse, cela «a permis de corriger des irrégularités liées à des contrats fictifs, et au non-respect des obligations contractuelles». Au titre des réalisations des Domaines agricoles communautaires (Dac), elle a fait état d’un taux global d’exécution des chantiers prévus de l’ordre de 52, 5%. Le budget du ministère de la Jeunesse pour l’exercice 2020 est arrêté à 14.881.646.491 milliards de francs CFA pour des autorisations d’engagement de l’ordre de 90 milliards 890 millions 318.999 francs CFA. Sur les 29 milliards de francs CFA destinés au lot des quatre premiers Dac, la ministre de la Jeunesse a soutenu que seulement un montant de 17 milliards a été encaissé.

T W médias / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.