Émissions de titres publics: Le Sénégal lève 55 milliards de F Cfa sur le marché de l’Umoa

C’est une belle moisson pour le Sénégal qui vient de lever, avec succès, 55 milliards sur le marché de l’Umoa.

Le ministère des Finances et du Budget révèle même que ‘’les investisseurs proposaient presque 4 fois plus (197,3 milliards de F Cfa)’’.

Cette opération entre dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics de l’Etat du Sénégal. Elle a été organisée par l’Agence Umoa-Titres (Aut), en collaboration avec la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), le vendredi 8 novembre 2019. Il s’est agi, selon la note parvenue à ‘’EnQuête’’, d’une émission simultanée d’obligations assimilables du Trésor avec des maturités in fine (non amortissables) respectives de 5 et 7 ans, pour un montant de 50 milliards suivant un système d’enchères à prix multiples.

Les services du ministère des Finances et du Budget expliquent que cette opération est conforme à la stratégie de gestion de la dette. Et que les résultats obtenus attestent ‘’la confiance réitérée en la qualité de signature de l’Etat du Sénégal, ainsi que le soutien constant aux initiatives de financement des politiques publiques mises en œuvre pour le développement’’.

En effet, lors de l’émission, il y a eu un taux de couverture de 394,61 % avec des offres de souscription qui sont ressorties à 197,3 milliards de F Cfa (dont 71,4 milliards sur la maturité de 7 ans et 125,9 milliards sur la maturité de 5 ans). Elle s’est conclue avec un montant globalement levé de 55,875 milliards (dont 35,712 milliards d’Oat à 7 ans et 19,288 milliards d’Oat à 5 ans) soit un gain de 875 millions grâce aux surcotes, autrement dit primes payées par les investisseurs retenus.

T W médias / Économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.