Edouard Philippe, Premier ministre français : « La place du sabre d’El Hadj Oumar Tall, c’est ici »

Le sabre d’El Hadj Oumar Tall a été officiellement restitué au Sénégal. La cérémonie de remise a eu lieu ce dimanche 17 novembre au Palais de la République du Sénégal.

La France a été représentée par son Premier ministre Edouard Philippe qui, lors de son allocution, a levé un coin du voile de son histoire avec les sabres. « Il se trouve que j’ai un lien particulier avec les sabres.

J’en possède un qui me suit partout… dans mes différents bureaux, y compris sur celui sur lequel je travaille, à Matignon. C’est un sabre que je conserve depuis mon service militaire. Elle signifie beaucoup pour moi (…) Ce sabre est une arme noble par excellence. C’est celle du commandement, celle de la responsabilité, celle de la charge, de l’abordage. Tout dépend de l’endroit où on se trouve. Mais quel que soit l’endroit, avec un sabre, on est toujours en première ligne. »

Cependant, l’émissaire d’Emmanuel Macron qui a été reçu par Macky Sall et les Khalifes des Tidiane et de la famille Tall, a tenu à faire la différence entre son arme qu’il chérit si bien et le sabre que son pays restitue au Sénégal. « Ce sabre qui nous réunit, est plus prestigieux que celui que je possède. Celui-ci, est celui d’un conquérant, celui d’un guide spirituel que l’histoire connaît  sous le nom d’El Hadji Oumar Tall. Ce sabre c’est celui du fondateur d’un empire toucouleur qui comprenait la Guinée, le Mali et le Sénégal… », a-t-il dit, rappelant que « sa place est bel et bien ici au cœur de l’ancien empire toucouleur ».

Pour le Premier ministre français, « comment ne pas voir dans ce sabre le sang versé par les tirailleurs sénégalais aux côtés  des soldats français pour défendre notre pays, notre culture, nos valeurs pendant les deux guerres mondiales ».

T W médias / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.