Dr Abdourahmane Diouf annonce son départ de Rewmi

Le Dr Abdourahmane Diouf, un des fidèles compagnons de l’opposant Idrissa Seck, vient d’annoncer son départ du parti Rewmi, précisant que d’autres devoirs moins politiques l’appellent, dans une lettre publiée lundi soir. 

« Par cette présente, je vous annonce mon départ du Parti Rewmi. Cela a pour conséquence directe de libérer les mandats que le Président Idrissa Seck m’avait généreusement confiés : Porte-Parole, Coordonnateur de la Cellule des Cadres, Co-Responsable de la Commission de Collecte de Fonds et Responsable du Département de Rufisque », écrit-il dans la lettre. 

 Pour justifier son départ, Dr Diouf, affirme que « d’autres devoirs, de l’heure, moins politiques, l’appellent et exigent sa considération et sa disponibilité entière », avant d’ajouter qu’il a rencontré dimanche soir le président Idrissa Seck, à son domicile et que ce dernier a compris sa décision. 

 » J’ai sollicité ses prières. Il me les a formulées. Notre amitié et notre estime sont réciproques. Elles le resteront. Je voudrais ici lui dire toute ma gratitude et toute ma reconnaissance. Il m’a toujours témoigné de sa confiance. J’ai fait de mon mieux pour la mériter. Il m’a accompagné dans mes nombreuses responsabilités au niveau du parti. Il m’a donné l’opportunité de travailler pour l’Etat du Sénégal, immense honneur pour moi qui avais un parcours jusque-là international ». 

« Il m’a conseillé et guidé. Il m’a confié sa parole. Tâche délicate et parfois ingrate. Mais nous avons su rester en harmonie, dans le cadre d’un protocole de référencement rigoureux et sans concession. Avec lui, j’ai vécu des moments exaltants de vie politique. Merci à vous Idrissa. Et Que Dieu vous préserve et vous donne le meilleur ! », témoigne-t-il.

T W / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.