Décès du chanteur de coupé-décalé DJ Arafat

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, star du coupé-décalé, est mort ce 12 août des suites d’un accident de la circulation survenu dans la nuit, a annoncé la Radio-Télévision ivoirienne (RTI) sur son compte Twitter.

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, star du coupé-décalé, est mort ce 12 août des suites d’un accident de la circulation survenu dans la nuit, a annoncé la Radio-Télévision publique ivoirienne (RTI) sur son compte Twitter.

Vers 23h ce 11 août quand la star ivoirienne du coupé-décalé DJ Arafat et un groupe d’amis ont pris leur moto à Abidjan. L’artiste, amoureux de la vitesse, a alors cabré son véhicule.

Quelques mètres plus loin, il a percuté un véhicule conduit par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire. Le choc a été violent, comme en témoignent les images de l’engin complètement détruit diffusées sur les réseaux sociaux.

DJ Arafat, roi indéboulonnable du coupé décalé ?

D’autres vidéos montraient DJ Arafat allongé sur la route, inconscient. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital. De nombreuses rumeurs avaient depuis circulé quant à son état de santé – fractures, décès ou encore consommation d’alcool et de stupéfiants – réfutées par Yves Jay Jay, le chargé de communication du chanteur.

Ce dernier avait publié un message sur son compte Facebook pour rassurer les fans. D’après lui, DJ Arafat était toujours en réanimation, mais dans un état stable.

Selon le magazine ivoirien Life, la journaliste de Radio Côte d’Ivoire percutée est elletoujours hospitalisée. Elle serait désormais hors de danger mais reste en observation.

T W médias – Rfi.fr / Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.