Colère de Macky Sall après le chavirement de pirogue transportant des jeunes

Au Sénégal, une pirogue transportant des jeunes sur une île à quelques kilomètres de Dakar, a chaviré, faisant au moins quatre morts.

Très peiné, le Président Macky Sall s’est rendu sur place. Certaines sources ont évoqué une colère qu’aurait piqué le dirigeant qui aurait demandé à ce que les responsabilités soient situées.

A Dakar,

Drame au Sénégal où une pirogue, transportant des jeunes partis en excursion sur une île située à quelques kilomètres de Dakar, a chaviré. Un premier bilan fait état d’au moins quatre morts et de plusieurs personnes portées disparues. Plusieurs personnes de nationalité différentes sont pour l’heure coincées sur l’Ilot Sarpan où les premiers secours s’organisent en attendant l’évacuation des rescapés.

L’accident, selon Dakar Actu qui a rapporté l’information, s’est déroulé un peu après 17 heures, ce lundi 16 septembre 2019. Quatre corps sans vie ont été repêchés tandis que d’autres personnes sont portées disparues. Selon le site, le président de la République Macky Sall, s’est dépêché sur les lieux, de même que le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba. Ce dernier aurait d’ailleurs un proche parmi les victimes.

Outre ces deux personnalités, il y avait e ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de la Pêche Aminata Mbengue Ndiaye, le médiateur de la République Me Alioune Badara Cissé. Une équiipe de sauveteurs composée d’un psychologue, de sapeurs-pompiers, et de maîtres nageurs, a été déployée. Des kits de survie ont été envoyés sur les lieux, en attendant l’évacuation de toutes les personnes, ce mardi 17 septembre 2019.

A noter que les accidents de ce genre sont très fréquents au Sénégal. La cause reste souvent commune : l’absence de contrôle des embarcations qui, très souvent, ne respectent pas les règles élémentaires de sécurité. Cet accident intervient au moment où la foudre fait une série de morts dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui n’a pas fini de sortir la tête de l’eau des inondations.

Ce qui n’arrange pas les choses pour le chef de l’Etat qui aurait piqué une colère… noire. Le président de la République aurait donné instructions pour que le nécessaire soit fait pour porter secours et assistance aux personnes affectées par ce drame. Il aurait par ailleurs exigé que toute la lumière soit faite sur cette affaire afin que les responsabilités soient situées.

T W médias / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.