Burkina Faso: la statue corrigée de Thomas Sankara dévoilée à Ougadougou

INTERNATIONAL: Une première version de cette statue avait été dévoilée l’an dernier, en mars 2019. Mais beaucoup estimaient qu’elle ne ressemblait pas au père de la révolution burkinabè. Le comité international Mémorial Thomas Sankara avait donc dû la ramener en atelier.

Il y a un an, c’était en mars 2019, le comité international Mémorial Thomas Sankara avait dévoilé une première statue géante du père de la révolution burkinabè sur le site même où il a été assassiné le 15 octobre 1987.

Face aux critiques sur la qualité de la statue, qui ne ressemblait pas au capitaine Thomas Sankara, les initiateurs du projet ont dû ramener la statue en atelier et la nouvelle copie a été dévoilée de dimanche 17 mai aux populations. La nouvelle statue a des traits de ressemblance, mais elle reste perfectible. 

Comme Mousbila Sankara, ambassadeur en Libye sous la révolution, de nombreux Burkinabè avaient rejeté la première statue du capitaine Thomas Sankara, il y a un an. Mais aujourd’hui les avis sont modérés : « La ressemblance y est, cela ne pourra jamais être la personne en question, on peut s’en contenter  », confie un des présents. « Cette statue par rapport à celle qui était là avant, nous pensons que celle-là correspond très exactement  », ajoute un autre.

Pour le sculpteur Jean-Luc Bambara, c’est le manque de temps et la technique utilisée qui avaient rendu difficile son travail : « Ce qui n’a pas marché la première fois, c’est le délai. Ensuite, il y a eu les conditions climatiques. Et la cire perdue est une matière qui fond dans une ambiance un peu chaude. Alors 45 degrés ça fond, si bien qu’au coulage quelques parties de la ceinture nt dû tourner ».

Lire la suite ici

T W médias / Rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.