Boubou Cissé nommé Premier ministre

Au Mali, le nouveau Premier ministre, Boubou Cissé, a été nommé, ce lundi 22 avril, a annoncé la présidence par communiqué.

Boubou Cissé, ministre sortant de l’Économie et des Finances du président gouvernement, succède ainsi à Soumeylou Boubèye Maïga qui a dû démissionner la semaine dernière, alors qu’une motion de défiance avait été déposée à son encontre à l’Assemblée.

« Il est jeune, apolitique, technocrate, Peul et originaire du centre », confie à RFI, un conseiller à la présidence. Pour lui, pas de doute : Boubou Cissé présente toutes les qualités pour fédérer autour de lui. « Une partie de sa famille est même membre de l’opposition », ajoute-t-il.

Économiste de formation, ancien fonctionnaire de la Banque africaine de développement, ministre des Mines, de l’Industrie et ministre de l’Économie depuis trois ans, Boubou Cissé, âgé de 47 ans, est un homme de dossiers. Son entourage vante sa capacité d’écoute qui lui permettra de rechercher toujours le consensus.

Affable, il sait aussi dire non. Ce fut le cas devant des hommes d’affaires locaux qui après avoir fourni des services à l’Etat ont présenté des factures qualifiées de « salées ».

Une nomination qui ne fait pas l’unanimité

Mais si son sérieux fait l’unanimité, ce n’est pas le cas de sa nomination. « Il n’y a aucun changement. C’est un homme du système, un ami personnel de la famille d’Ibrahim Boubacar Keïta. Il ne pourra pas se démarquer du président », explique Kalilou Ouattara, député de l’opposition, signataire de la motion de défiance.

L’opposition qui regrette de ne pas avoir été consultée avant cette nomination.

Lire la suite ici

T W / International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.