Affaires des 94 milliards : Me Assane Dioma Ndiaye s’invite au débat

Dans un post sur Facebook, le président de la LSDH s’est invité au débat sur l’affaire des 94 milliards.

Me Assane Dioma Ndiaye a rappelé que devant les députés, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances avait avoué que suite au rachat de la créance des héritiers par la Société Sofico (une procédure qu’il trouvait normale), l’Etat du Sénégal avait commencé les paiements. «Aujourd’hui, il est établi que ce rachat de créance n’a pas finalement été homologué par la justice», constate-t-il. Ce que Me Ndiaye trouve d’ailleurs surprenant avec une déduction logique que tous les paiements qui ont été effectués alors l’ont été indument.

…. Avec des interrogations ?

Pour l’heure, Me Assane Dioma Ndiaye se réserve de relever la culpabilité de qui que ce soit. Toutefois, il a posé de nombreuses interrogations qui doivent aider à la manifestation de la vérité. « Combien l’Etat du Sénégal a décaissé à ce jour soit directement soit par le biais de lettres de confort au titre des 94 milliards convenus avec la Société Sofico ? L’Etat, à un certain moment, parlait même de 3 500 000 000 F CFA déjà décaissés.

Si l’on sait que les héritiers n’ont, à ce jour, rien perçu, qui a encaissé cet argent? Y a-til des lettres de confort par rapport aux 94 Milliards ou pas ? Si ces lettres de confort ont été avalisées par des banques, l’Etat, n’a-t-il pas décaissé indirectement», s’est-il interrogé.

T W médias / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.