Affaire Petro-Tim : Yakham Mbaye dénonce les « contrevérités » d’Abdoul Mbaye

Le Directeur général du quotidien national « Le Soleil » Yakham Mbaye est monté au front contre l’opposition dans la bataille médiatique sur le pétrole et le gaz, mise au goût du jour par l’enquête documentaire de la BBC. 

Invité à la 7Tv reprise par « Kritik », le responsable de l’Apr à Dakar-Plateau a taillé en pièces les allégations de l’ancien Pm, Abdoul Mbaye, portant sur le décret octroyant le permis de recherche de Petrotim. 

Selon Yakham Mbaye, contrairement aux propos d’Abdoul Mbaye, aucun projet de décret relatif au pétrole n’a jamais été évoqué en réunion du Conseil des ministres en 2012. 

Prenant comme repère la date du 05 juin, date de transmission du dossier au Secrétariat général du gouvernement, et le 19 juin, date de retour du dossier signé et contresigné par Macky Sall et Abdoul Mbaye,Yakham Mbaye informe que seuls deux Conseils des ministres se sont tenus entre ses deux dates. 

D’une part, le Conseil des ministres du 07 juin 2012 qui n’a examiné et adopté que le projet de décret portant création et fixant le statut et les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Institut supérieur d’Enseignement professionnel de Thiès. Et, d’autre part, celui du 14 juin 2012 qui a lui aussi examiné et adopté qu’un seul et unique texte de loi : un projet de loi de finances rectificative pour l’année 2012. 

Le Conseil suivant est intervenu, le 21 juin 2012. Soit deux jours après la signature des décrets. Et Yakham Mbaye de dire qu’il est loisible aux Sénégalais de visiter Google et le site du Journal Officiel pour se rendre compte que l’ancien Premier ministre a inventé une grosse contre-vérité qui renseigne sur le degré du respect queAbdoul Mbaye leur accorde. 

Des vérifications que nous avons faites et qui démontrent de manière non équivoque que le Directeur général du Soleil a raison.

T W / Politique 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.