Affaire Niokolo Koba: Exploitation illicite d’or et de bois du parc…

L’affaire de l’exploitation illicite d’or et de bois du parc de Niokolo Koba qui secoue la région de Kédougou depuis que le scandale a éclaté, a été renvoyée au 21 Juin prochain.

Programmé hier, jeudi 13 juin 2019 devant le Tribunal de grande instance de Kédougou, le procès a été renvoyé à la date annoncée à la demande du parquet et de la défense. C’est pour permettre que le dossier soit traité en audience spéciale, en présence de l’agent judiciaire de l’Etat mais aussi pour que la défense soit mieux imprégnée des détails de la procédure.

Pour rappel, dans le cadre de ce dossier, le conservateur du Parc, le Lieutenant colonel Amar Fall, son adjoint, le Capitaine Mamadou Maronne, le chef du service régional des Mines et de la géologie de Kédougou, Adama Diop, le maire de Nénéfesha, Dondo Keïta, 15 ressortissants Chinois, 3 Ghanéens et un ancien agent de ce Parc sont tous en prison.

Selon le journal l’As, les maires de Nenefescha et de Tomboronkoto sans avocats. Lors de l’audience, le président a constaté que les deux maires en l’occurrence de Nenefescha et de Tomboronkoto n’avaient pas commis d’avocats pour défendre leurs causes.

Tous leurs codétenus se sont attachés les services d’un conseil juridique. En tout cas, il ne leur sera pas facile de se tirer d’affaire sans conseiller. D’ailleurs, ils ont été vivement conseillés de trouver des avocats pour leur défense. Ils sont poursuivis pour associations de malfaiteurs, corruption et complicité d’exploitation illégale de substance minière. 

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.